Valls aime l'entreprise. Et moi, j'aime mes amis. Surtout quand ils m'offrent ce genre de cadeaux: une simulation de vol en avion de chasse ! Cette expérience fascinante méritait bien un petit billet. Si vous avez toujours rêvé de piloter un avion de chasse, ce billet est pour vous ! La zone d'activités Les Milles, à Aix-en-Provence, un vendredi. Oui, Aix-en-Provence, parce qu'il n'existe à ce jour que deux centres de simulation d'avions de chasse en France: Aix et Lyon. Si vous habitez loin de ces deux villes, vous devrez vous continuer de vos simulateurs sur PC. Il est 17 heures quand je passe les portes du centre Aviasim et me manifeste à l'accueil. Quelques secondes plus tard, mon instructeur me rejoint. Il me présente durant un briefing relativement bref le fonctionnement de l'appareil, puis me révèle les nombreux scénarios possibles: vol en patrouille, de ravitaillement, engagement aérien... Pas la peine d'en rajouter, je choisis le dernier scénario. Je vais enfiler mon uniforme de pilote de chasse ainsi que mon casque pour enfin rallier la zone des simulateurs. Deux cockpits m'attendent au milieu de cette nouvelle salle. J'embarque à bord de l'un d'eux. Devant le cockpit, un impressionnant écran courbé donne un panorama à 180 degrés. A portée de main, je contemple la réplique exacte d'un tableau de bord de F-16. La variété de manettes est troublante et je me sens perdu une fois face à tous ces témoins lumineux et ces jauges à cadran. Heureusement pour moi l'instructeur est un ancien pilote d'avion de chasse et me tranquillise. Avec un laser, il me montre les jauges à surveiller, les réflexes qu'il faut adopter, ou la signification des numéros et symboles apparaissant sur mon viseur. Mon instructeur est pro, et explique simplement. Il faut dire qu'il a piloté de vrais avions pendant presque 20 ans. Il restera à proximité lors du vol et viendra me prêter main-forte en cas de problème. Le moment est enfin venu de me lancer. Manche dans une main, manette d'accélération dans la deuxième... Je suis paré au départ. C'est parti ! Une poignée de minutes plus tard, je vole à 900 km/h à dix mille pieds. Pour une simulation, les impressions sont extraordinaires. Si le cockpit est sur une base fixe , l'écran incurvé envahit tout le champ de vision et mon corps est convaincu de tourner à bord d'un véritable appareil. Le ciel, superbement rendu, est bluffant. Le F-16 perce les nuages, tout est ultra-réaliste. Tout à coup, je suis chargé d'adrénaline à bloc: le radar vient de signaler que mes ennemis approchent! Il est temps pour moi de me secouer. En avant pour une bonne demi-heure de ruse et de stress ! Cette expérience s'est révélée inoubliable, bien plus immersive que ce que j'avais pu imaginer. Si vous avez une âme de prédateur, vous allez devenir accro à cette traque en plein ciel ! Je vous laisse le lien vers le site spécialiste du simulateur de vol en avion de chasse.