Sorti d'une garde-à-vue de 8h parce qu'à gare du nord j'ai refusé de lâcher ma caméra à un policier dont le collègue affirmait que c'est une "arme par destination". Comment s’appelle un régime qui s’en prend à ceux qui prennent des photos et des films ? Pour le régime Macron, la violence de plus en plus sanglante déchainée pour interdire au peuple d’exprimer sa colère, par son plus élémentaire droit constitutionnel, celui de manifester, ne doit pas pouvoir être vue. L’autre motif est celui “d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique”, puisque dans l’échange de mots entre le journaliste et les policiers, le photo-reporter aurait adressé un doigt d’honneur. Parlant du rêve américain d’un système de défense aérienne global, Poutine a appelé les États-Unis à « abandonner ces illusions ». Les Américains peuvent penser ce qu’ils veulent, dit-il, mais la question se pose : « Sont-ils encore capables de faire des maths ? » On se le demande. Premièrement, les Américains peuvent penser ce qu’ils veulent … parce qu’ils sont Américains. Les Russes ne peuvent pas se permettre le luxe de penser de façon complètement absurde. Ceux dont la pensée n’est pas fondée sur les faits et la logique ont tendance à se faire traiter selon le terme russe de « likbez » assez rapidement. Cela se traduit littéralement comme « liquidation de l’analphabétisme » et cette expression est généralement utilisée pour faire taire les ignorants. Mais aux États-Unis, des manifestations choquantes d’ignorance sont tout à fait acceptables. « Mais sont-ils encore capable de faire des maths ? » Apparemment non ! Telle est la question qui tient le monde en otage. C’est en parlant d’eux que Poutine a utilisé le mot le plus blessant de tout son discours. Quel était son plus gros problème quand il a repris conscience ? Le fait que c’était déjà l’hiver. La Neva était bloquée par les glaces et il devait en quelque sorte se rendre de l’autre côté pour obtenir de l’aide et des soins médicaux spécialisés. Cependant, il n’était pas en état de marcher. Certes, il a essayé de retrouver sa famille de ce côté-ci de la rivière. Mais peu de gens étaient disposés à le transporter de l’autre côté parce que cette partie de la Neva était exposée à des tirs d’artillerie et de mitrailleuses. Il y avait peu de chance d’atteindre la rive opposée. Le 25 janvier 2017, «Le Canard enchaîné» révèle que le député Fillon a employé son épouse Penelope. Au fil des révélations qui s'accumulent, les doutes sur la véritable activité de Penelope Fillon aux côtés de son mari s'amplifient. Le 2 février, «Envoyé Spécial» diffuse une vidéo sur laquelle Penelope Fillon confie qu'elle n'a «jamais été son assistante». François Fillon se bat sans relâche : le 6 février, il convoque une conférence de presse. Il martèle que «tous les faits évoqués sont légaux et transparents». Pas question de céder sa place pour autant : «Nombre de mes amis politiques, et de ceux qui m’ont soutenu à la primaire et ses 4 millions de voix, parlent d’un assassinat politique. C’est un assassinat en effet, mais par ce déchaînement disproportionné, sans précédent connu, par le choix de ce calendrier, ce n’est pas moi seulement qu’on assassine.